Challenge e-Pegase

Par Le 19/04/2019 0

 

Le challenge e-Pegase prend doucement forme. Mardi  (17 avril) passé j'ai pu tester les possibilités de décollage sur la base d'ULM de Cipières dans les Alpes Maritimes: https://basulm.ffplum.fr/PDF/LF0652.pdf 

Le choix de ce point de départ est motivé par les conditions thermiques particulièrement bonnes relativement tôt dans la journée. L'essai de mardi en plein mois d'avril démontre le potentiel du site, décollage à 11:45 à l'apparition des premières barbules. Plus tard dans la saison fin mai , juin , juillet ce sera donc parfait pour un décollage une heure plus tôt.

Img 2707

Premier vol d'essai

 

Mardi 17 avril vent de secteur SE 20km/h à 2000 m, 10 au sol. Ce n'est pas vraiment le meilleur secteur, le vent d'Est est turbulent, il traverse les hauts sommets du Mercantour et descend sur la zone de manière très tourmenté.

Décollage parfait: premier thermique juste à la verticale, premier appui sur la crêtre au dessus du Château de Castellaras  jusqu'à Andon et c'est parti vers le Teillon, ST André-les-Alpes où je croise les premiers parapentes qui décollent face Sud du Chalvet. Plafond 2700 m assez pour attaquer le massif du Cheval Blanc que j'accède par l'arrière en face Est de Coste Longue. Thermique avec quelques planeurs et c'est parti pour le Tromas, toujours facile quoique turbulent. Je passe sous le vent de l'Estrop et ressort sur la crête au milieu de la Blanche à hauteur de l'Aiguillette. A la Dormillouse pas beaucoup de plaf: 2500m les nuages se font plus rares, je prends donc le chemin de la Malaupe plein Ouest, ca transite bien de nuage en nuage mais le vent d'Est se fait sentir de plus en plus. Je ferais demi-tour à la Malaupe hauteur de la crête. J'essaye la crête de Jouère mais impossible de la rejoindre avec ce vent fort d'Est dans les basses couches. Demi-tour vers La Motte du Caire où il me faudra 3 minutes de moteur pour le remettre dans le thermique. Ce coup-çi je prends le cheminement montagne par le sommet de Clot Ginoux, puis Blayeul vers la montagne de Coupe où j'entrevois enfin un retour possible sur Cipières. Ce cheminement se fait souvent sous le vent donc relativement turbulent mais les thermiques sont là puissant sur toutes les faces ensoleillées. Après ST andré c'est pratiquement de la ligne droite jusqu'à Cipières. Après le Teillon le plafond descend à 2000m et je termine en marsouinant sur le vent de SE fort jusqu'au but. Au total 200 km qui présage de grands vols quand les conditions seront top.

Le tracklog du vol: 2019 04 17 nav htj 01 igc2019 04 17 nav htj 01 igc (363.55 Ko)

 

 

Capture d e cran 2019 04 19 a 09 45 30

Quelques photos de ce vol de printemps

Vol Libre

Ajouter un commentaire