Navigation et vol montagne vers LFNJ Aspres (retour au prochain épisode...)

Par Le 15/08/2017 0

Une aventure improvisée en dernière minute. Vendredi passé je téléphonnais à Claire et à Seb pour les informer que j'avais utilisé leur reserve d'essence mais que je remplacerai celà dès le lendemain matin avant mon départ pour Aspres-sur-Buëch dans les Alpes du Sud. Instantanement ils m'ont demandé s'ils pouvaient se joindre à moi: super rendez-vous pris pour un départ le samedi matin. Prévols, check machines, plan de vol, tout est prêt vendredi fin de soirée. Nous volerons en formation, au progamme nav et radio... 

La dépression annoncée n'arriverait qu'au alentour de 11:00 samedi matin. RDV vers 9:00 ce qui devrait nous laisser le temps de préparer les machines.20170812 114450 

Au petit matin, vite un coup d'oeil à l'extérieur, pas si mal à première vue. Petit déjeuner copieux et voilà que ça se couvre très rapidement: la depression à de l'avance. Branle-bas de combat: passer chercher l'essence qui manquait, faire le trajet, j'arrive à l'aérodrome à 8:45 et il pleut.

Seb et Claire sont déjà à pieds d'oeuvre et préparent tranquilement leur Zenair. On active tout celà et rapidement les pleins sont faits, prévol, bagages et c'est parti juste dans une petite acalmie. Objectif rattrapper le temps clair qu'on pouvait deviner à quelques km. Les premiers km se font à 1800ft ce ne sera qu'à Doncourt que nous pouvions remonter jusqu'au FL 45 jusqu'à Toul (un peu de pluie tout de même), puis passage progressivement au FL 55 puis au FL65 entre les deux couches de nuages. Comme d'habitude un ciel d'enfer avec des couleurs magiques, des nuages parsemés sous les ailes, un soleil rasant à l'Est et des reflets très beau sur la couche supérieure.  

Img 3705

Img 1046
Img 3708

Un vol paisible avec des montées et des descentes de niveaux pour passer entre les couches succéssives de nuages. Beaucoup de contacts radios, du coup excellent pour la formation. Le Jura était complétement bouché nous décidons donc d'élargir vers l'Ouest en bordure du système. Bâle infos, Genève infos, Lyon infos, succéssivement, avec toujours le même ton aimable et serviable. 

Ce ne sera qu'après Lons le Saunier que nous rencontrerons un ciel plus ouvert avec des cumulus magnifiques sur fond de montagnes, féérique...

20170812 110224

20170812 114517
Img 3709

Les montagnes approchent, le vent du Nord passe à 40 km, excellent pour la vitesse sol. Jacques notre hôte Sud Alpin, m'envois un sms pour m'annoncer que le vent au sommet de la Longeane à Aspres est de 50 km/h en rafale et que sur l'aérodrome il sera juste sous la limite d'accès (aérodrome interdit si Nord >= à 15kts.) environ 30 km/h. Je décide donc de nous faire monter au niveau 85 et d'enfiler la verticale des crêtes Est du Vercors qui nous condiront au terme. Le vent à cette altitude est de 60km/h Nord. Nous déboulons dans les Alpes du Sud à 220 km/h vitesse sol.

La descente et l'attérrissage se feront sans problèmes, un peu chahuté mais sans plus.

Ci dessous une vue du Mont Aiguille.Img 3711

 

Navigation

Ajouter un commentaire